Skip to content

Je Vous Salue Marie : prière simple et puissante

Je vous salue Marie en français, ou Ave Maria en latin, est, parmi les prières célèbres à la sainte Vierge, la prière par excellence des chrétiens catholiques qui honorent la Vierge Marie mère de Jésus, mère de Dieu. Elle structure par exemple la prière du chapelet et du Rosaire. En voici les Paroles :

Je vous salue Marie,

Pleine de grâce ;

Le Seigneur est avec vous.

Vous êtes bénie entre toutes les femmes

Et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.

Sainte Marie, Mère de Dieu,

Priez pour nous, pauvres pécheurs,

Maintenant, et à l'heure de notre mort.

Amen.

 Je vous salue Marie chanté, en 4 versions.

Abonnez-vous à la chaîne Youtube ici.

Prière Je Vous Salue Marie

Elle se compose de 2x2 = 4 parties essentielles :

  1. Je vous salue Marie comblée de grâce (ou pleine de grâce), le Seigneur est avec vous.
  2. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus le fruit de vos entrailles est béni.
  3. Sainte Marie, Mère de Dieu,
  4. Priez pour nous, pauvres pécheurs, maintenant et à l’heure de notre mort. Amen.

Détaillons-en le contenu.

Je Vous Salue Marie comblée de grâce, le Seigneur est avec vous.

En l’an 0 de notre ère, 9 mois avant la naissance du Christ, la Vierge Marie se trouve à Nazareth, comme nous le raconte l’évangéliste Luc (Lc 1, 26). L’archange Gabriel lui apparaît et la salue par ces mots : « Kairé kékaritoménè » en grec dans le texte, « Je te salue Marie comblée de grâce » aussi traduit « Je vous salue Marie pleine de grâce. » Et il ajoute « le Seigneur est avec toi. »

Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus le fruit de vos entrailles est béni.

Après avoir reçu l’annonce de l’ange Gabriel et avoir donné son assentiment à l'incarnation du Verbe de Dieu en elle, la Vierge Marie rend visite à sa cousine Élisabeth qui habite près de Jérusalem : l’archange Gabriel lui a en effet indiqué qu’Élisabeth elle aussi était enceinte. Quand Marie, après un voyage de quelques jours à pied, arrive chez Élisabeth, celle-ci laisse jaillir un cri d’admiration : « tu es bénie entre toutes les femmes et le fruit de tes entrailles est béni. » C’est ce qui constitue désormais la deuxième partie du je vous salue Marie. La tradition y a inséré le nom de Jésus, que ne connaissait pas encore Élisabeth puisque Jésus n’était pas né. Cet ajout postérieur est une indication intéressante : le je vous salue Marie est une prière centrée sur Jésus-Christ, même si elle passe par la Vierge Marie.

Dans ces deux premières parties, le je vous salue Marie se révèle comme prière profondément issue de la Bible : elle débute avec deux citations de l’évangile de Luc qui concernent la Vierge Marie, mais à travers elle, qui magnifient la bienveillance de Dieu pour tous les hommes. Il nous montre son amour en venant s’incarner et vivre avec nous.

Sainte Marie, Mère de Dieu

La suite du je vous salue Marie n’est pas issue de la Bible : le chrétien s’adresse à la Vierge Marie comme « sainte Marie Mère de Dieu, » une invocation qui provient du concile d’Éphèse en l’année 431. Marie est dite Mère de Dieu non pas dans le sens où elle a engendré Dieu de toute éternité, ce qui serait une absurdité totale, mais dans le sens où elle est la maman de cet homme qui est en même temps Dieu, Jésus-Christ. L’humanité et la divinité du Christ sont inséparables : dire Marie Mère de Dieu est précisément l’expression de cette unité du Christ. Cela dit plus que « Marie mère de Jésus. »

Priez pour nous, pauvres pécheurs, maintenant et à l’heure de notre mort. Amen.

Cette formule est la prière de demande adressée à la Sainte Vierge Marie. Le catholique demande à Marie Mère de Dieu, que Dieu lui-même nous a donné pour Mère au pied de la croix (Jean 19, 25-27) son aide et sa protection. Puisqu’elle est notre mère, puisqu’elle est sans péché et que nous sommes englués dans le péché, puisqu’elle a déjà franchi la mort pour demeurer corps et âme auprès de son Fils avec son Assomption, la Vierge Marie a toutes les raisons de ne pas nous abandonner et en même temps de nous entraîner avec elle à suivre son Fils. Nous lui demandons sa prière pour maintenant, et pour l’heure décisive, celle où se décide finalement le salut éternel de chacun : l’heure de notre mort.

Qui a écrit Je Vous Salue Marie ?

La prière Je vous salue Marie est extrêmement ancienne. Elle prend ses racines dans les origines du christianisme.

Nous l’avons vu, c’est saint Luc qui a mis par écrit la première partie du Je vous salue Marie au début de son évangile (chapitre 1). La question se pose, mystérieuse : qui saint Luc a-t-il consulté pour savoir tout cela ? Peut-être a-t-il interrogé la Vierge Marie elle-même, ou des personnes appartenant à un cercle très proche de Marie à qui elle a pu raconter ces événements connus d’elle seule.

Il semble que ce soit au 5ème siècle qu’on a rassemblé les deux citations bibliques, complétées au 12ème siècle par la mention de Jésus. La prière de demande finale s’élabore avec la diffusion progressive de la prière pour être établie définitivement par saint Pie V autour de 1570, pape qui encouragera et diffusera largement la prière du Rosaire.

Une prière de gratitude

Quelle est la réaction de la Vierge Marie à ces salutations dans l’évangile de Luc ? À la salutation de l’ange, elle répondra son OUI : « qu’il me soit fait selon ta parole. » Voilà ce qui ouvre le temps de la grâce et la nouvelle alliance. À l’émerveillement d’Élisabeth, la sainte Vierge répond en ne gardant rien pour elle-même, elle rend toute grâce à Dieu. Elle chante alors son Magnificat, la prière de louange par excellence, pétrie de citations de l’Ancien Testament. La sainte Vierge Marie est pleine de gratitude et élève une action de grâce profonde et puissante vers Dieu : « le Puissant a fait pour moi des merveilles. »

Par la prière du Je vous salue Marie, l’attitude de la Vierge Marie s’invite dans notre propre vie : à nous de répondre un oui attentif et plein d’amour aux appels de Dieu et de sa grâce pour notre vie. À nous aussi d’élever une action de grâce, une prière de gratitude incessante à Dieu pour les merveilles qu’il accomplit dans notre cœur et dans notre vie.

Faut-il tutoyer ou vouvoyer la Sainte Vierge Marie ?

En français, les deux versions existent et cohabitent sans difficultés. Le vouvoiement en français est à la fois respectueux et un peu plus distant.

Je vous salue Marie,

Pleine de grâce ;

Le Seigneur est avec vous.

Vous êtes bénie entre toutes les femmes

Et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.

Sainte Marie, Mère de Dieu,

Priez pour nous, pauvres pécheurs,

Maintenant, et à l'heure de notre mort.

Amen.

Quant au tutoiement, il marque une plus grande proximité avec la Vierge Marie notre mère. Peut-être l’avantage le plus marqué de cette version est-il de revenir à un sens plus originel, comme nous l’avons dit, du mot kairé : réjouis-toi, qui fait écho aux prophéties adressées à la fille de Sion dans le livre du prophète Sophonie.

Réjouis-toi, Marie,

Comblée de grâce,

Le Seigneur est avec Toi,

Tu es bénie entre toutes les femmes

Et Jésus, le fruit de ton sein est béni.

Sainte-Marie, Mère de Dieu,

Prie pour nous, pauvres pécheurs,

Maintenant et à l'heure de notre mort.

Amen.

Ave Maria, Réjouis-toi Marie

La salutation de l’ange Gabriel à Marie, Kairé en grec mérite une explication : c’est une salutation qui invite à la joie.

La tradition latine très ancienne a traduit ce mot par "Ave", que l'on distingue de salve (« salut »). Salve a une connotation plus familière. On saluait ainsi l’empereur "Ave Cesar". Cette traduction n'est pas précisément littérale, car alors la traduction française d’ave serait « bonjour ».

Une formule de salutation peut contenir un souhait : bonjour souhaite une bonne journée. Que souhaite donc l’ange à Marie en la saluant avec Ave Maria ? Qu’a-t-il voulu dire ? Dans la salutation sémite shalom, on se souhaite la paix, éirènè en grec (qui a donné le prénom Irénée). Parce que saint Luc choisit Kairé de préférence à éirènè, il indique que l'ange ne donne pas une salutation banale : il ne s'agit pas seulement d'un souhait, mais d'un impératif.

Dans l’Ancien Testament, Kairé, "réjouis-toi" est la joie messianique et eschatologique annoncée à Israël dans les prophètes Sophonie, Joël, Zacharie. Par cette salutation, Marie entend que se résume en elle toute l’attente d’Israël, qui va s’accomplir quelques minutes après par l’incarnation de Jésus, Verbe de Dieu, en son sein. Elle en est bouleversée.

Comment dire Je Vous Salue Marie en plusieurs langues ?

Pour le français, vous avez ci-dessus les deux versions avec le tutoiement et le vouvoiement.

Vous trouverez ici plusieurs traductions du je vous salue Marie en latin, anglais, espagnol, italien, allemand, portugais. En apprendre quelques-unes vous sera très utiles lors de vos pèlerinages dans les sanctuaires et basiliques marials, comme à Fatima au Portugal pour ne citer que celui-ci.

Ave Maria en Latin

Voici les paroles de l’Ave Maria en Latin

Ave Maria, gratia plena,

Dominus tecum,

benedicta tu in mulieribus,

et benedictus fructus ventris tui Iesus.

Sancta Maria mater Dei,

ora pro nobis peccatoribus,

nunc, et in hora mortis nostræ.

Amen.

Je Vous Salue Marie en Anglais : Hail Mary

Hail Mary

full of grace,

the Lord is with thee.

Blessed art thou among women,

and blessed is the fruit of thy womb, Jesus.

Holy Mary, mother of God,

pray for us sinners,

now and at the hour of our death.

Amen.

Ave María en Espagnol

Dios te salve María,

llena eres de Gracia,

el Señor es contigo.

Bendita Tú eres entre todas las mujeres,

y bendito es el fruto de Tu vientre, Jesús.

Santa María, Madre de Dios,

ruega por nosotros, pecadores,

ahora y en la hora de nuestra muerte.

Amén.

Ave, o Maria en italien

Ave, o Maria, piena di grazia,

il Signore è con te.

Tu sei benedetta fra le donne

e benedetto è il frutto del tuo seno, Gesù.

Santa Maria, Madre di Dio,

prega per noi peccatori,

adesso e nell'ora della nostra morte.

Amen.

Je Vous Salue Marie en Allemand : Gegrüßet seist du, Maria,

Gegrüßet seist du, Maria,

voll der Gnade, der Herr ist mit dir.

Du bist gebenedeit unter den Frauen,

und gebenedeit ist die Frucht deines Leibes, Jesus.

Heilige Maria,

Mutter Gottes, bitte für uns Sünder jetzt

und in der Stunde unseres Todes.

Amen.

Ave Maria en Portugais

Ave Maria,

cheia de Graça,

o Senhor é convosco.

Bendita sois vós entre as mulheres

e bendito é o fruto do vosso ventre, Jesus.

Santa Maria, Mãe de Deus,

rogai por nós, pecadores,

agora e na hora de nossa morte.

Amém.

Comment prier Marie ?

Prier je vous salue Marie peut se faire de multiples manières. En voici quelques-unes :

Je Vous Salue Marie, prière du matin, de la journée, du soir

Le je vous salue Marie est une prière courte, ce qui lui confère une grande simplicité pour être prié n’importe où et n’importe quand. Les catholiques aiment prier un je vous salue Marie comme prière du matin, ou comme prière du soir. Il peut aussi conclure les offices de la liturgie comme la messe, la liturgie des heures, dans le sens où après avoir remis toute notre vie à Dieu et demandé sa protection, nous confions nos désirs et nos actions à Marie pour qu’elle assiste notre foi quotidienne afin que nous restions dans la présence de Dieu.

L’Angélus

L’angélus est une très belle prière qui marque les heures de la journée. Le Je vous salue Marie est ici prié par trois fois, en l’honneur du mystère de l’Incarnation du Verbe de Dieu. C’est une prière traditionnelle, et si vous avez une église près de chez vous, peut-être entendrez-vous sonner la prière de l’angélus le matin, à midi et le soir. Habituellement, il s’agit de trois coups, pour prier un je vous salue Marie sur chacun, puis une volée de cloches finale.

Le Rosaire

Dans la prière du chapelet et du rosaire, le je vous salue Marie constitue la trame élémentaire sur laquelle se déroule, par dizaines introduites avec un Notre Père, l’exposé de la vie du Christ. La prière du Notre Père et du Je vous salue Marie se répondent pour entraîner le chrétien dans la contemplation des mystères du Christ.

Chaque dizaine évoque en effet un mystère du Christ, et 5 dizaines constituent un chapelet. Le Je vous salue Marie est donc la brique élémentaire de la méditation : prier le rosaire, c’est parcourir la vie de Jésus en compagnie de Marie, avec son regard et avec son cœur, renouvelant et faisant nôtre son acte de foi permanent au cours de son pèlerinage de foi sur cette terre, toujours centré sur le Christ.

Je Vous Salue Marie chanté et louange

De nombreuses versions du Je vous salue Marie chanté ont été écrits et composés par des auteurs classiques : si vous ne les connaissez pas encore, je vous invite à les écouter dès aujourd’hui :

  • Ave Maria de Schubert,
  • Ave Maria de Bach
  • Ave Maria de Gounod

Des versions modernes sont régulièrement composées avec succès :

  • Ave Maria de Lourdes
  • Réjouis-toi de l’Emmanuel,
  • Je te salue Marie de Glorious
  • Et de nombreuses versions Youtube du je vous salue Marie
Code d’intégration vidéo non spécifié.

Scroll To Top