Skip to content

Téléchargez mon livre numérique offert "5 clés pour une prière efficace" :

Téléchargez mon livre numérique offert "5 clés pour une prière efficace" :

Psaume 69 : un Psaume pour Situation Difficile

Introduction au Psaume 69

Bienvenue chers amis dans ce psaume 69 ou psaume 68, psaume d’une grande puissance et beauté parce qu’il nous rejoint dans les profondeurs, il nous rejoint dans nos situations difficiles et nos causes désespérées pour nous ouvrir une voie de lumière et de salut.

Seigneur, j’accueille ta présence sainte dans cette prière, j’ouvre mon cœur à ta bénédiction à ta paix, à ta lumière. Je veux allumer une bougie pour toi Seigneur, pour te confier dans ce psaume 68 69 mes moments difficiles, en te demandant de débloquer une situation difficile, en te demandant un miracle impossible pour me sortir de cette souffrance, de cette difficulté insurmontable.

Je vous invite les amis à écrire en commentaire vos intentions de prières principales, vos difficultés et souffrances actuelles, vos plus profondes intercessions dès maintenant et au long de ce psaume. Amen.

Vous pouvez retrouver d'autres prières avec les psaumes comme le psaume 91.

Écoutez le Psaume 69 (68) pour débloquer une situation difficile :

Vous trouverez dans cette vidéo de ma chaîne Youtube Avec Marie ma prière avec le psaume  69 :

Vidéo
Play Video

Méditation du Psaume 69 (68)

Psaume 69, 2-3

02 Sauve-moi, mon Dieu : les eaux montent jusqu'à ma gorge !

03 J'enfonce dans la vase du gouffre, rien qui me retienne ; *

je descends dans l'abîme des eaux, le flot m'engloutit.

Seigneur je te présente dans ce psaume ma situation. Tu vois la très grande difficulté où je me trouve, je suis comme submergé par la souffrance, par la peine, par la solitude. Je m’enfonce dans la boue et je ne sais pas comment je vais en sortir. Chers amis, au début de ce psaume je vous invite à confier toutes les situations bloquées, les causes impossibles et désespérées, les situations de crise familiale, crise financière, difficultés professionnelles, les maladies qui nous assaillent qu’elles soient physiques ou psychiques, toutes ces situations dans lesquelles nous sommes submergés.

Nous pouvons aussi confier l’Église dans cette prière, car ce texte peut nous évoquer le moment où Pierre marche sur les eaux et commence à s’enfoncer et panique. Oui Seigneur reçois notre prière pour l’Église et tous ses pasteurs, tous ceux qui ont l’impression de couler et d’être bientôt engloutis. Sauve ton Église mon Dieu. Sauve-moi, mon Dieu.

Psaume 69, Psaume Puissant pour Débloquer une Situation Difficile (ou Psaume 68).

Psaume 69, 4

04 Je m'épuise à crier, ma gorge brûle.*

Mes yeux se sont usés d'attendre mon Dieu.

Dans cette situation extrême, ce danger où nous sommes, ce verset nous donne la bonne attitude, la sainte attitude : crier vers Dieu sans relâche, au point d’en avoir mal à la gorge, au point d’avoir les yeux usés par les larmes. Quel amour et quelle foi dans cette attitude.

Seigneur, donne-nous la persévérance dans notre prière, dans notre cri, malgré toute difficulté.

Psaume 69, 5-6

05 Plus abondants que les cheveux de ma tête,

ceux qui m'en veulent sans raison ; *

ils sont nombreux, mes détracteurs, à me haïr injustement.

Moi qui n'ai rien volé, que devrai-je rendre ? *

06 Dieu, tu connais ma folie, mes fautes sont à nu devant toi.

Pour une raison mystérieuse, que je ne comprends pas, je me retrouve être la cible de nombreuses personnes. On m’en veut, on me critique, on m’humilie, mais je n’en connais pas les raisons. Je n’ai rien volé, je n’ai pas commis de mal à leur égard et ils m’en veulent. Je te prends à témoin Seigneur, toi tu connais mes fautes, tu vois quels sont mes péchés, tu vois que leurs accusations sont injustes.

Chers amis, c’est peut-être le cas de certains d’entre nous dans cette prière, de se trouver la cible et la victime de calomnies, de violences, d’ennemis injustes. Le Psaume 69 nous donne une clé : nous tourner vers Dieu, mettre nos fautes à nu devant lui, avec un cœur humble, et demander pardon pour nos péchés. Même si nous sommes rejetés, nous savoir en communion avec Dieu est une grande force.   Et je vous invite pour cela à vivre prochainement le sacrement de la confession. Dieu, tu connais ma folie, mes fautes sont à nu devant toi. Amen.

Psaume 69, 7-10

07 Qu'ils n'aient pas honte pour moi, ceux qui t'espèrent,

Seigneur, Dieu de l'univers ;*

qu'ils ne rougissent pas de moi, ceux qui te cherchent, Dieu d'Israël !

08 C'est pour toi que j'endure l'insulte, que la honte me couvre le visage :

09 je suis un étranger pour mes frères, un inconnu pour les fils de ma mère.

10 L'amour de ta maison m'a perdu ; on t'insulte, et l'insulte retombe sur moi.

Les gens qui m’aiment et me voient humilité, rabaissé, ont honte eux aussi d’être mes amis, ma famille même me rejette parce que je suis uni à toi Seigneur.

Chers amis, la vie chrétienne est fondée dans le baptême, et le baptême est l’expérience de la mort et de la Résurrection du Christ, l’expérience de la croix. Nous sommes unis à Jésus et à Jésus crucifié. Le choix de Jésus implique parfois d’être rejeté par tel ou tel proche, parfois temporairement, parfois définitivement. Seigneur, c’est pour toi que j’endure l’insulte et que je suis un étranger au milieu des miens.

C’est par amour pour toi et pour suivre tes pas que je prends des décisions qui ne vont pas dans le sens du monde. Chers amis, ces versets nous invitent à faire le choix du Seigneur d’une façon radicale et définitive : nous sommes tellement unis au Christ que quand on l’insulte, l’insulte retombe sur nous.

Alors Jésus, unis-nous à ta Passion quel qu’en soit le prix : que l’amour de ta maison, l’amour de l’Église, et ton amour Seigneur, soit notre unique but. Amen.

Psaume 69, 11-13

11 Si je pleure et m'impose un jeûne, je reçois des insultes ;

12 si je revêts un habit de pénitence, je deviens la fable des gens :

13 on parle de moi sur les places, les buveurs de vin me chansonnent.

Les humiliations et les insultes continuent. Nous pouvons chers amis confier dans ces versets tous les chrétiens persécutés, tous ceux qui sont moqués parce qu’ils veulent suivre le Seigneur dans la simplicité, dans la pénitence.

Beaucoup de personnes ne supportent pas de voir les chrétiens faire pénitence. La pénitence est un témoignage très puissant, car elle dit que nous renonçons à des choses bonnes par amour de Dieu. Elle est totalement contraire à l’esprit du monde. Nous pouvons demander ici la grâce de savoir faire pénitence et que cela porte un vrai témoignage.

Psaume 69, 14-16

14 Et moi, je te prie, Seigneur : c'est l'heure de ta grâce ; *

dans ton grand amour, Dieu, réponds-moi, par ta vérité sauve-moi.

15 Tire-moi de la boue, sinon je m'enfonce : *

que j'échappe à ceux qui me haïssent, à l'abîme des eaux.

16 Que les flots ne me submergent pas, que le gouffre ne m'avale, *

que la gueule du puits ne se ferme pas sur moi.

Si les autres m’insultent, moi j’ai confiance en toi Seigneur. Quelle belle parole : « c’est l’heure de ta grâce » Puissions-nous nous rappeler souvent chers amis, ces mots, spécialement dans la souffrance et la difficulté. C’est maintenant l’heure de ta grâce, l’heure du salut. L’heure de la croix est aussi l’heure de la grâce. Viens Seigneur, prends moi par la main pour me sortir de l’eau, comme tu as saisi la main de saint Pierre qui s’enfonçait dans la mer. Amen.

Psaume 69, 17-19

17 Réponds-moi, Seigneur, car il est bon, ton amour ; *

dans ta grande tendresse, regarde-moi.

18 Ne cache pas ton visage à ton serviteur ;

je suffoque : vite, réponds-moi. *

19 Sois proche de moi, rachète-moi, paie ma rançon à l'ennemi.

Réponds-moi Seigneur dans ton amour, dans ta tendresse. Oui vite réponds-moi. Et quelle est cette réponse du Seigneur chers amis ? c’est son rachat, sa rédemption, il a payé notre rançon à l’ennemi. Il nous a remis notre dette, Il a annulé la dette du péché par son sang.

Et ce rachat nous entraîne dans une vie nouvelle, la Résurrection, qui est la réponse définitive de Dieu à la mort. Seigneur, réponds-moi, entends ma prière par ta tendresse, donne-moi dès cette terre les prémices de ta résurrection, mets en mon cœur la vie nouvelle du Christ Ressuscité. Alleluia.

Psaume 69, 20-22

20 Toi, tu le sais, on m'insulte : je suis bafoué, déshonoré ; *

tous mes oppresseurs sont là, devant toi.

21 L'insulte m'a broyé le coeur, le mal est incurable ; *

j'espérais un secours, mais en vain, des consolateurs, je n'en ai pas trouvé.

22 A mon pain, ils ont mêlé du poison ;

quand j'avais soif, ils m'ont donné du vinaigre.

Dans la détresse chers amis, quelle solitude. Pas de consolateurs. Personne sur qui m’appuyer. Ces versets chers amis sont d’une importance capitale. Le Christ les accomplit pleinement dans sa passion. Il a le cœur broyé par nos péchés à l’agonie de Gethsémani, tout le mal du monde l’oppresse et le bafoue.

Il vient d’offrir son pain eucharistique pour notre salut, et combien d’hommes et de femmes verseront le poison du blasphème et de l’ingratitude contre l’eucharistie. Il vient de nous donner son sang précieux dans le vin de la nouvelle alliance, et combien d’hommes et de femmes lui donneront le vinaigre de l’indifférence et du mépris.

Ô Jésus, pardon pour nous péchés. Tu n’as pas trouvé de consolateurs devant le mal incurable du monde, nous avons tous péché contre toi… mais tu as trouvé une consolatrice : Marie, au cœur pur, ta mère au pied de la croix. Par elle, nous voulons nous approcher de ta croix, pour en elle et avec elle devenir tes consolateurs. Amen.

Psaume 69, 23-29

23 [Que leur table devienne un piège, un guet-apens pour leurs convives !

24 Que leurs yeux aveuglés ne voient plus,

qu'à tout instant les reins leur manquent !

25 Déverse sur eux ta fureur, que le feu de ta colère les saisisse,

26 que leur camp devienne un désert, que nul n'habite sous leurs tentes !

27 Celui que tu frappais, ils le pourchassent en comptant les coups qu'il reçoit.

28 Charge-les, faute sur faute ; qu'ils n'aient pas d'accès à ta justice.

29 Qu'ils soient rayés du livre de vie, retranchés du nombre des justes.]

Ces versets sont très intéressants les amis, car l’auteur des psaumes exprime sa juste colère devant l’injustice de ses ennemis. Mais le point important est qu’il renonce à se faire justice à lui-même. C’est vers le Seigneur qu’il crie, c’est au Seigneur qu’il demande la justice, lui qui seul est juste.

Ces versets nous disent que nous avons le droit de crier vers le Seigneur contre nos ennemis injustes. Mais ensuite, c’est au Seigneur d’agir, de décider ce qu’il va faire dans sa volonté. Il est le maître de la justice et de la miséricorde. Alors Seigneur, fais nous justice contre nos ennemis, contre tous les ennemis de la foi nous te le demandons avec force.

Je te bénis Seigneur d’être plus miséricordieux que moi. Seigneur, donne-moi de grandir dans ta miséricorde, de savoir dépasser ma colère en m’unissant à ta volonté de salut pour tous les hommes et en priant pour mes ennemis. Je vous invite chers amis, à confier nos ennemis en commentaire. Amen.

Psaume 69, 30-32

30 Et moi, humilié, meurtri, que ton salut, Dieu, me redresse.

31 Et je louerai le nom de Dieu par un cantique, je vais le magnifier, lui rendre grâce.

32 Cela plaît au Seigneur plus qu'un taureau, plus qu'une bête ayant cornes et sabots.

Seigneur, j’attends ton salut, qu’il me relève et me redresse, qu’il me mettre debout comme il a remis le Christ debout au jour de la Résurrection. Dans ce verset la louange est pour l’avenir : je louerai le Seigneur. Voilà aussi une clé puissante pour notre vie dans ce psaume : désirer louer Dieu est déjà le début de l’action de grâce, c’est déjà célébrer l’aurore de la résurrection qui pointe dans notre cœur, et même dans la souffrance. Amen

Psaume 69, 33-35

33 Les pauvres l'ont vu, ils sont en fête : « Vie et joie, à vous qui cherchez Dieu ! »

34 Car le Seigneur écoute les humbles, il n'oublie pas les siens emprisonnés.

35 Que le ciel et la terre le célèbrent, les mers et tout leur peuplement !

Voici maintenant la louange au présent, le Seigneur écoute les humbles, le Seigneur se révèle aux pauvres que nous sommes et aux prisonniers, à toutes les âmes du purgatoire.

Oui, c’est une immense louange, une louange universelle qu’il nous est donné de vivre à la fin de ce psaume 69. Alors chers amis je vous propose de magnifier le Seigneur en commentaire, d’élever vers lui une puissante louange pour ses merveilles, et que tous nous entrions dans cette fête de la vie et de la joie. Amen.

Psaume 69, 36-37

36 Car Dieu viendra sauver Sion et rebâtir les villes de Juda.

Il en fera une habitation, un héritage : *

37 patrimoine pour les descendants de ses serviteurs,

demeure pour ceux qui aiment son nom.

Oui Seigneur, viens, viens nous sauver et nous rebâtir. Le Salut de Dieu chers amis, est à la fois présent et à venir. Jésus est venu nous sauver, tout est fait. Mais à nous d’accueillir l’héritage de sa grâce et d’habiter dans son domaine, dans sa demeure, dans son patrimoine saint qu’est l’Église.

Je vous propose de bénir le Seigneur pour l’Église, pour notre pape, les évêques, les prêtres, tous les pasteurs, de le louer aussi pour notre communauté de prière, notre petite église domestique sur internet dans laquelle nous unissons nos voix pour nous confier les uns les autres et confier ce monde. Béni sois-tu Seigneur, maintenant et à jamais. Amen.

Psaume 68-69 complet

02 Sauve-moi, mon Dieu :

les eaux montent jusqu'à ma gorge !

 

03 J'enfonce dans la vase du gouffre,

rien qui me retienne ; *

je descends dans l'abîme des eaux, le flot m'engloutit.

 

04 Je m'épuise à crier, ma gorge brûle.*

Mes yeux se sont usés d'attendre mon Dieu.

 

05 Plus abondants que les cheveux de ma tête,

ceux qui m'en veulent sans raison ; *

ils sont nombreux, mes détracteurs,

à me haïr injustement.

Moi qui n'ai rien volé, que devrai-je rendre ? *

 

06 Dieu, tu connais ma folie,

mes fautes sont à nu devant toi.

 

07 Qu'ils n'aient pas honte pour moi,

ceux qui t'espèrent, Seigneur, Dieu de l'univers ;*

qu'ils ne rougissent pas de moi,

ceux qui te cherchent, Dieu d'Israël !

 

08 C'est pour toi que j'endure l'insulte,

que la honte me couvre le visage :

 

09 je suis un étranger pour mes frères,

un inconnu pour les fils de ma mère.

 

10 L'amour de ta maison m'a perdu ;

on t'insulte, et l'insulte retombe sur moi.

 

11 Si je pleure et m'impose un jeûne,

je reçois des insultes ;

 

12 si je revêts un habit de pénitence,

je deviens la fable des gens :

 

13 on parle de moi sur les places,

les buveurs de vin me chansonnent.

 

14 Et moi, je te prie, Seigneur :

c'est l'heure de ta grâce ; *

dans ton grand amour,

Dieu, réponds-moi, par ta vérité sauve-moi.

 

15 Tire-moi de la boue, sinon je m'enfonce : *

que j'échappe à ceux qui me haïssent,

à l'abîme des eaux.

 

16 Que les flots ne me submergent pas,

que le gouffre ne m'avale, *

que la gueule du puits ne se ferme pas sur moi.

 

17 Réponds-moi, Seigneur, car il est bon, ton amour ; *

dans ta grande tendresse, regarde-moi.

 

18 Ne cache pas ton visage à ton serviteur ;

je suffoque : vite, réponds-moi. *

 

19 Sois proche de moi,

rachète-moi, paie ma rançon à l'ennemi.

 

20 Toi, tu le sais, on m'insulte : je suis bafoué, déshonoré ; *

tous mes oppresseurs sont là, devant toi.

 

21 L'insulte m'a broyé le coeur, le mal est incurable ; *

j'espérais un secours, mais en vain,

des consolateurs, je n'en ai pas trouvé.

 

22 A mon pain, ils ont mêlé du poison ;

quand j'avais soif, ils m'ont donné du vinaigre.

 

23 [Que leur table devienne un piège,

un guet-apens pour leurs convives !

 

24 Que leurs yeux aveuglés ne voient plus,

qu'à tout instant les reins leur manquent !

 

25 Déverse sur eux ta fureur,

que le feu de ta colère les saisisse,

 

26 que leur camp devienne un désert,

que nul n'habite sous leurs tentes !

 

27 Celui que tu frappais, ils le pourchassent

en comptant les coups qu'il reçoit.

 

28 Charge-les, faute sur faute ;

qu'ils n'aient pas d'accès à ta justice.

 

29 Qu'ils soient rayés du livre de vie,

retranchés du nombre des justes.]

 

30 Et moi, humilié, meurtri, que ton salut,

Dieu, me redresse.

 

31 Et je louerai le nom de Dieu par un cantique,

je vais le magnifier, lui rendre grâce.

 

32 Cela plaît au Seigneur plus qu'un taureau,

plus qu'une bête ayant cornes et sabots.

 

33 Les pauvres l'ont vu, ils sont en fête :

« Vie et joie, à vous qui cherchez Dieu ! »

 

34 Car le Seigneur écoute les humbles,

il n'oublie pas les siens emprisonnés.

 

35 Que le ciel et la terre le célèbrent,

les mers et tout leur peuplement !

 

36 Car Dieu viendra sauver Sion

et rebâtir les villes de Juda.

Il en fera une habitation, un héritage : *

 

37 patrimoine pour les descendants de ses serviteurs,

demeure pour ceux qui aiment son nom.

 

Gloire au Père et au Fils et au Saint Esprit,

comme il était au commencement,

maintenant et toujours

et dans les siècles des siècles. Amen.

Prière de consolation avec Marie

Vierge Marie, Notre Dame de consolation, nous voulons nous unir à ta prière au pied de la croix et te confier dans cette dizaine de chapelet toutes nos difficultés, mais aussi notre désir de consoler Jésus par nos vertus, par une vie chaque jour plus sainte, par notre prière pour la conversion pécheurs. Je vous propose de continuer dans cette dizaine à confier nos intentions, celles des autres, et dire notre gratitude et notre amour à Jésus pour le consoler par Marie.

Notre Père

Notre Père, qui es aux cieux, que ton nom soit sanctifié, que ton règne vienne, que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel. Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour. Pardonne-nous nos offenses, comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés. Et ne nous laisse pas entrer en tentation mais délivre-nous du Mal. Amen.

Je vous salue Marie x10

Je vous salue, Marie pleine de grâce ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l’heure de notre mort. Amen.

Gloria... ô mon Jésus

Gloire soit au Père, au Fils, et au Saint-Esprit, comme il était au commencement, maintenant et toujours et dans les siècles des siècles. Amen.

Ô mon Jésus, pardonne-nous nos péchés, préserve-nous du feu de l'enfer, et conduis au ciel toutes les âmes, surtout celles qui ont le plus besoin de ta sainte miséricorde. Amen.

Conclusion pour le Psaume 69 (68)

Si vous avez apprécié cette prière du psaume 69 ou psaume 68 pour confier une situation très difficile et une cause désespérée, likez et partagez-la à quelqu’un que ce psaume peut encourager. Je vous invite aussi à rejoindre notre grande neuvaine des psaumes qui dure toute l’année, le lien est dans la description de la vidéo.

Un grand merci à vous, les amis à très vite pour notre prochain psaume, d’ici là que Dieu vous donne paix et persévérance pour traverser toute difficulté uni au Coeur de Jésus. Amen. Soyez bénis. Ciao Ciao.

Vous pouvez retrouver tous les psaumes sur le site Aelf.

4.5/5 - (26 votes)

Scroll To Top