Skip to content

La Vierge Noire de Guadalupe, Vierge enceinte

La Vierge Noire et l'évêque

Est-ce la Vierge noire qui apparaît à Juan Diego ? L'évêque a des doutes et éprouve le petit indien. Vous pouvez retrouver la vidéo précédente ici, si vous ne l'avez pas vue.

Le résumé

La Vierge noire de Guadalupe vient une troisième fois à Mexico, sur la colline de Tepeyac. Il faut souligner que c'est une apparition de la Vierge enceinte, comme les spécialistes le voient grâce aux signes imprimés sur la Tilma. Elle attend la naissance de Jésus Fils de Dieu. C'est pourquoi elle est vraiment la Vierge Marie Mère de Dieu. Cette Vierge du Mexique, au visage indien, est très proche d'une Vierge noire.

La tendresse de la Vierge Noire, Vierge enceinte

Notre Dame de Guadalupe est une manifestation extraordinaire de sa tendresse pour tous les peuples, spécialement ici ceux du Mexique et des Amériques du nord et du sud dont Marie, la Vierge noire de Guadalupe, est la sainte patronne.

La Vidéo

Un grand merci

Avant de poursuivre, je vous invite d’abord à regarder le récit des premières apparitions si vous ne les avez pas encore vues. Un grand merci de votre fidélité à suivre ce parcours.

L'ebook de la Vierge Noire de Guadalupe

J’ai préparé spécialement pour vous un ebook avec le texte intégral du récit retraduit en français d’aujourd’hui avec de belles photos de la basilique Notre Dame de Guadalupe. Je vous invite à vous le procurer dès maintenant à un tarif préférentiel.

Également, rendez-vous sur la vidéo suivante ici.

Nouvelle apparition de la Vierge Noire

Nous voilà arrivés à la 3ème apparition de La Vierge Noire, Notre Dame de Guadalupe.

La volonté de la Vierge Noire

Le jour suivant, dimanche de grand matin, il sortit de chez lui et se rendit tout droit à Tlatilolc pour s’instruire des choses de Dieu et assister à l’enseignement et voir ensuite le prélat. Après avoir assisté à la messe, entendu l’enseignement, et après la dispersion des fidèles, il était presque 10 heures. A ce moment, Juan Diego s’en alla au palais de Monseigneur l’évêque. À peine arrivé, il fit tout ce qu’il pouvait pour le voir, et le vit une nouvelle fois après de grandes difficultés. Il s’agenouilla à ses pieds ; il s’attrista et pleura en lui exposant la demande de la Dame du Ciel, suppliant qu’il croie à son message, et à la volonté de l’Immaculée d’ériger son église. Là où elle avait manifesté ce qu’elle voulait.

L'évêque doute et demande un signe

Monseigneur l’évêque, pour se rassurer, lui posa de nombreuses questions, où il l’avait vue et comment elle était. Et lui décrivit tout parfaitement à monseigneur l’évêque. Plus encore, il expliqua avec précision comment était son visage et combien il l’avait vue et contemplé. Et en tout se découvrait-elle être la toujours Vierge très Sainte, Mère du Sauveur, Notre Seigneur Jésus-Christ.

Cependant, l’évêque ne le crut pas, et il dit que sa parole et sa demande ne suffisaient pas pour faire ce qu’elle demandait. En plus, un signe était nécessaire, afin qu’il puisse croire que c’était bien la Dame du Ciel qui l’envoyait.

En entendant cela, Juan Diego dit à l’évêque : « Monseigneur, quel doit être le signe que vous demandez ? J’irai tout à l’heure le demander à la Dame du Ciel qui m’envoie ici. »

L'humilité de Juan Diego qui s'en remet à la Vierge Noire de Guadalupe

L’évêque voyant qu’il acceptait tout sans douter, ni se rétracter, le laissa repartir. Il demanda immédiatement à des personnes de son entourage en qui il avait confiance de le suivre. Et de bien surveiller où il allait, qui il voyait et avec qui il parlait. Tout se fit ainsi.

Juan Diego s’en alla tout droit et chemina par la route. Ceux qui venaient derrière lui le perdirent là où passe la ravine, près du pont Tepeyac. Et bien qu’ils l’aient cherché de tous côtés, ils ne le virent nulle part. Ils rentrèrent alors non seulement parce qu’ils s’étaient fatigués. Mais aussi parce qu’ils avaient été contrecarrés dans leur dessein et qu’ils en étaient irrités.

Juan Diego est menacé

Ensuite ils furent en informer monseigneur l’évêque, en l’inclinant à ne pas le croire. Ils lui dirent de ne plus se laisser tromper, car Juan Diego inventait ce qu’il venait lui dire. Ou il rêvait seulement ce qu’il disait et demandait. Et comble de tout ils décidèrent que s’il venait une autre fois, ils le prendraient et le châtieraient durement. Pour qu’il ne mente plus ni ne les trompe....

Scroll To Top